Elide Fire, le choix d’une marque

Une technologie révolutionnaire

En 1997, la Thaïlande affrontait ce qui reste aujourd’hui encore, une des pires catastrophe de son histoire. 
Cette année-là, le rez-de-chaussée du Royal Jomtien Hotel de Pattaya s’embrase. Emportant avec lui les 30 étages de l’immeuble, 79 de ses résidents et en blessant plus de 50 supplémentaires. Cette tragédie (qui aurait certainement pu être évitée), est en partie due aux systèmes anti-incendie défaillants de l’hôtel. 
Mr. Phanawatnan Kaimart inventeur de la boule Elide Fire ressort profondément marqué par cet événement. 
Animé par la volonté de découvrir un moyen simple, efficace et accessible à tous pour lutter contre les départs de feux, cet inventeur thaïlandais créa en 2005 la société Elide Fire fabricante de la boule extinctrice du même nom. Une révolution dans la lutte anti-incendie.

Une solution reconnue et brevetée

Reconnue et certifiée la technologie utilisée par la boule Elide Fire a été brevetée dès son lancement.
La révolution enclenchée par la boule Elide Fire sur le marché provient principalement de son fonctionnement et de son utilisation. En effet, principalement constituée d’une poudre bio-dégradable (Phosphate de monoammonium), d’une bille de poudre et d’une mèche. Cette boule d’extinction se déclenche d’elle même au simple contact d’une flamme.

La poudre (non corrosive) se repend alors sur toute la zone, venant asphyxier le feu en se collant aux zones en combustions et épargnant les zones saines. Le phosphate de monoammonium empêche le redémarrage du feu. Ces caractéristiques en font un produit simple à utiliser et à manipuler. Ne nécessitant ni formation, ni entretien.

La boule Elide Fire est la seule ayant obtenue le marquage CE de l’Union Européenne. Voir la photo ci contre pour reconnaitre le véritable marquage CE d’un frauduleux.
Cette technologie bien que brevetée, est copiée par de nombreuses entreprises peu scrupuleuses. Celles-ci n’hésitent pas à commercialiser des produits dangereux à leurs clients.

En effet, une grande partie de ces contrefaçons n’éteignent pas entièrement le feu et ne permettent pas d’empêcher son redémarrage comme en atteste cette vidéo :